Naha est la ville principale de l'ile principale de l'archipel d'Okinawa (ouf !)

Nous y avons séjourné 2 jours (et 3 nuits) lors du passage du typhon Maria autour du 10 juillet. Le premier jour (le lundi), avant le passage du typhon, arrivés en début d'après-midi d'Aka, nous avons fait une balade en ville, rue Kokusai, la rue la plus commerçante (enfin, il y a surtout des magasins pour touristes et des restaurants de même). Mais c'est très coloré, je vous laisse en juger :

D'abord, je vous ai déjà montré le port Tomari, où arrivent les ferries qui vont dans es petites îles

Naha (1)

Naha (2)

Puis là on saute directement rue Kokusai (qu'on avait rejoint par le monorail qui passait au pied de notre hôtel). Là c'est au début de la rue en venant de la station de monorail "Préfecture" (je vous passe le nom japonais, je ne l'ai pas retenu !)

Naha (3)

Les magasins de souvenirs pour touristes rivalisent de décors kitsch :

Naha (4)

Oui, c'est bien un titi dans la gueule d'un requin en résine de taille réelle !

Naha (5)

Et là, un boxeur fatigué assis sur un canapé en forme de "melon amer" (bitter melon), une spécialité d'Okinawa (la base du Goya Champuru, courge amère ou margose, cuisiné avec des oeufs, du tofu et des saucisses, c'est pas mauvais !) Là aussi, les sujets sont en résine...

Naha (6)

La pâtisserie Okashigoten. Les spécialités d'Okinawa sont des pâtisseries et des glaces à la patate douce violette, d'où la couleur. Je pensais naïvement que ce pouvait être à base de myrtilles mais non. La patate douce donne un goût proche des haricots rouges aussi utilisés dans la pâtisserie japonaise, proche du goût de la châtaigne...

Naha (7)

La maquette d'une glace :

Naha (8)

Et celle des gâteaux en forme de navettes, fourrés avec cette pâte de patate douce (c'est un peu étouffant du coup...)

Naha (9)

D'autres magasins sont spécialisés dans les T-shirts, ou comme ici, les vêtements pour chiens !

Naha (10)

Là c'est un restaurant de viandes (porc-boeuf) qui l'indique fièrement (mais leur panneau est en partie caché par les poteaux !)

Naha (11)

Une autre vue colorée (magasins et camions...)

Naha (12)

Toutes les jardinières de la rue avaient ce genre de filet bien accrochés (je rappelle qu'on était la veille du passage du typhon) : les palmiers sont résistants mais on protège les plantes ! Ici des hibiscus

Naha (13)

Une autre spécialité d'Okinawa : les lions gardiens. Voici ce qui en est dit sur le site kanpai.fr : "Les shisa sont des animaux mythiques à tête de lion, symbole de protection, essentiellement présents à Okinawa et dans toutes les îles Ryukyu au Japon. Ils s’affichent par paire à l’entrée de nombreux lieux publics ; la femelle à gueule fermée et le mâle à la bouche ouverte". Alors moi j'ai recherché systématiquement (il y en a partout, même à l'entrée des hôtels !) si le lion avait la gueule fermée ou ouverte...

Naha (14)

Je n'avais pas remarqué, mais si on regarde la maison, les deux statues sont bien là !

Naha (15)

Il y a vraiment des décors étranges dans cette rue. Le kitsch, voire le kitschissime, n'effraie pas les Japonais...

Naha (16)

Dans une petite artère adjacente, un magasin d'objets et de vêtements de style militaire...

Naha (17)

Et sur le mur d'une autre construction, des décors de poisson (on est tout de même presque sous les tropiques !)

Naha (18)

Voilà pour cette balade. Le lendemain mardi, à part le soir pour sortir dîner, nous sommes restés sagement à l'hôtel à regarder la végétation s'agiter sous les rafales de vent...

A suivre !