Ce matin j'étais dans ma salle de bains (un peu plus tard que d'habitude parce qu'aujourd'hui je travaille à la maison) et comme tous les matins, j'écoutais France Inter, d'autant plus qu'ils avaient invité Nicolas Hulot. L'institut dans lequel je travaille est sous sa tutelle, alors j'écoutais d'autant plus ce qu'il avait à dire (même si au quotidien, nous sommes dans notre boulot, très loin des sujets les plus brûlants de l'écologie). Et là, paf, il annonce qu'il démissionne ! j'ai failli en perdre ma serviette...

Je comprend sa frustration. Il pensait, en entrant au gouvernement, pouvoir faire bouger les choses. Mais (même si la maison brûle) le pouvoir de l'argent et de ceux qui en ont est bien trop puissant... Je ne développerai pas plus, même si j'aurais bien des choes à dire. Qui aurons-nous ensuite ? Mystère...